Abelinis | Tyran, vampire, geolier, dans un couple, le dominateur pervers oeuvre a une sourde exploitation affective.
59271
post-template-default,single,single-post,postid-59271,single-format-standard,qode-core-1.2,ajax_fade,page_not_loaded,,pitch-ver-2.1, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,grid_1300,woocommerce_installed,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Tyran, vampire, geolier, dans un couple, le dominateur pervers oeuvre a une sourde exploitation affective.

Tyran, vampire, geolier, dans un couple, le dominateur pervers oeuvre a une sourde exploitation affective.

Creant une dependance mortifere, il tue chez l’autre l’estime de soi.

Sauver sa peau consiste a reconquerir sa liberte psychique (et physique). Realisable… mais de longue haleine.

A l’heure de l’emergence d’affaires d’abus sexuels, en revelation de consentements non eclaires, ainsi, du succes de #Metoo ainsi que #balancetonporc, la notion d’emprise colore tous les temoignages des victimes. L’emprise n’est neanmoins jamais si facile a concevoir, ni a accepter. Inutile de se fustiger, l’intelligence, le talent ou la maturite ne preserve en que dalle du danger.

Qu’est-ce que l’emprise psychologique ?

“L’emprise est une effraction psychique, un rapport asymetrique toxique de type dominant/domine, masque par differentes sortes de manipulations, des plus ‘douces’ a toutes les plus violentes, ainsi, de strategies perverses plus ou moins subtiles, explique la psychotherapeute Sylvie Tenenbaum. Elle suscite la peur, puis la terreur, et ourtime appli rencontre constitue une tentative, quelquefois reussie, de meurtre psychique.”

L’emprise s’installe insidieusement, avec une frequence accrue de scenes, d’humiliations, de denigrements. Suivant les psys, elle concerne autant de jeunes filles que d’hommes. Meme apres quatre ou 5 annees de vie de couple degradee, Il existe des solutions pour bouger la tete de l’eau. Avant de se reconstruire.

Comment s’installe l’emprise psychologique ?

On doit prendre conscience du poison instille minimum a peu par votre conjoint, ainsi, saisir que celui-ci ne souhaite qu’une chose : prendre le i?tre capable de, vous posseder, vous commander et vous controler. Le psychanalyste Saverio Tomasella distingue des etapes-cles :

1. J’ai seduction ou le harponnage. “Durant une telle periode lequel pourra durer des mois, le seducteur use de flatterie, multiplie nos cadeaux, incite aux confidences, et peu a peu amene sa cible a lui donner environ moment, d’idees, d’energie. Il lui fera croire qu’il s’agit d’une bonne et vraie relation.”

2. Notre cannibalisme ou le vampirisme. “Le charmeur profite du corps de sa proie, de sa capacite a eprouver des sentiments, mais aussi de son argent, des voyages possibles, des relations et de sa vitalite”, poursuit-il. Ce qui se solde par une premiere resistance chez l’opprime.

3. La destruction/vengeance. Vous exprimez ce realite a votre persecuteur, croyant qu’il est un etre sensible et sense. Erreur ! L’emprise se resserre, l’autre devient jaloux et violent, culpabilisant une prise, jouant via sa dependance affective et/ou materielle.

De son cote, le webmaster sous emprise vit une phase d’idealisation, puis une phase de fatigue avec une sensation d’etouffement jusqu’a un burn-out emotionnel, puis une rebellion legitime, vite temperee par nos excuses qu’elle trouve a son bourreau.

Comment reconnaitre l’emprise psychologique ?

Si vous etes perdu(e) dans votre couple, parce que pas grand chose n’est plus tel avant, interrogez-vous : “Et si c’etait de l’emprise ?”. Reperez les indices inquietants que le comportement de votre mari eveille i  votre logis. Sylvie Tenenbaum les a repertories : confusion, anxiete, culpabilite, honte, troubles du sommeil, amnesies, devouement a l’autre, difficultes a communiquer avec lui (elle), ainsi, ses proches.

“Tenez un ‘cahier secret’, conseille la praticienne, notez et decrivez votre que la mari vous dit, vous fera subir, afin d’evaluer pourquoi vous etes si mal : il vous fera douter, vous devalorise, vous humilie, meme sexuellement.”

Exemples : “La, tu dis n’importe quoi”, “Regarde votre que tu m’as fera faire”… Cela (elle) vous force a avoir une relation sexuelle ? Non, vous ne vivez nullement une relation ordinaire.

Et Afin de vous en garantir, discernez bien l’attachement de l’amour, alerte Saverio Tomasella.”L’amour respecte la difference et l’autonomie de l’autre, alors que le vampire vous ligote au sein d’ une fusion pathologique, il s’attache a vous pour son seul profit.” Gare aussi aux douches ecossaises, qui alternent maltraitance verbale ou physique, ainsi, gestes de pacification et de tendresse. Un piege redoutable !

admin
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.